Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Violences envers les Sapeurs-pompiers et baisse des effectifs

Compte-tenu des derniers faits récents, j’ai alerté M. le Ministre d’État, Ministre de l’intérieur sur les violences faites aux sapeurs-pompiers.

En effet, dans la nuit du 12 au 13 janvier 2018, des pompiers volontaires ont été agressés dans la commune de Nemours. Alors que ceux-ci venaient pour éteindre des feux de poubelles, ils ont été accueillis par des jets de pierre. On ne compte aucun blessé mais plusieurs véhicules ont été abîmés. Dans son rapport annuel de 2017, l’Observatoire de la délinquance et des réponses pénales souligne que les agressions sur les sapeurs-pompiers sont de plus en plus fréquentes.

En 2016, quelque 2 280 plaintes ont été déposées en France, soit une hausse de 17,6 % par rapport à 2015. Cela correspond à plus de 6 plaintes par jour et représente un taux inquiétant de 5 agressions pour 10 000 interventions. Les sapeurs-pompiers volontaires représentent près de 80 % des effectifs des sapeurs-pompiers en France. Dans des proportions critiques, le nombre de volontaires ne cesse de diminuer ces dernières années alors que dans le même temps, le nombre d’interventions augmente de façon importante.

Ces actes de violences gratuites, qui n’ont pour but que de défier l’Etat, son autorité et les personnes qui le représentent, peuvent constituer un début de réponse. Une fermeté exemplaire s’impose également face aux délinquants violents qui bravent l’État.

Face à cette situation, j’aimerais donc savoir ce que le Gouvernement entend faire pour réinstaurer l’autorité de l’Etat, et améliorer la protection des sapeurs-pompiers.