Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Situation du Centre hospitalier de Nemours

Le Centre Hospitalier du Sud Seine-et-Marne se transforme :

Ce samedi, était organisée, à Nemours, une manifestation du collectif de défense du Centre Hospitalier de Nemours et de l’EHPAD pour le maintien de l’Hôpital.
En tant que Députée et ancien Maire de Nemours, je n’ai pas souhaité me joindre à ce défilé pour éviter d’envoyer une nouvelle fois un message négatif aux habitants de ma circonscription comme le font régulièrement une minorité d’acteurs et de militants syndicaux dans les colonnes de la presse locale.
En effet, l’Etablissement de Nemours n’est pas en danger. 
Dans le cadre du projet d’établissement 2017/2022, résultant de la fusion des trois établissements de Fontainebleau-Montereau-Nemours, validé par la commission médicale où siègent des médecins, le site de Nemours se transforme.
Sans cette fusion, l’existence de nos sites était menacée pour tout un bassin de vie de 150 000 habitants. 
Aujourd’hui, en raison de la compression budgétaire imposée par l’Agence Régionale de Santé, cette réorganisation génère des difficultés pour le personnel médical et administratif. 
J’en suis consciente et je tiens à adresser toute ma gratitude à l’ensemble du personnel qui reste très mobilisé.
Des domaines d’activité sont en pleine mutation avec la création d’un secteur d’hospitalisation « post-urgences », d’un hôpital de jour adultes de 15 lits dans le domaine de la santé mentale, la réouverture de consultation de cardiologie, etc.
N’oublions pas non plus que nous sommes dotés d’un SMUR, un service d’urgence qui accueille plus de 18 000 patients par an et dont nous pouvons être fiers de disposer et qu’il est nécessaire de consolider.

Comme je l’ai fait depuis mon élection en tant que Maire de Nemours en 2008 et Présidente du Conseil d’administration, je poursuivrai sans relâche mon action auprès des plus hautes autorités de l’Etat pour que l’établissement de Nemours rayonne sur le sud Seine-et-Marne.
Je suis convaincue qu’avec l’étroite collaboration des membres du Conseil de surveillance, du personnel médical et administratif, le projet de transformation aboutira et notre hôpital sera doté de la meilleure offre de soins possible.