Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Nous exigeons un vote sur les techniques de traçage des données des téléphones pour lutter contre le Covid-19

Avec mes collègues LR, nous avons demandé ce jeudi, un vote de l’Assemblée nationale à l’issue du débat le 28 avril prochain, sur les techniques de traçage des données des téléphones pour lutter contre le Covid-19.

« Sur un sujet aussi sensible, chaque député doit pouvoir être le garant des libertés publiques », ont souligné Damien Abad, Président du Groupe LR à l’Assemblée et mon collègue Philippe Gosselin, membre de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Nous allons déposer une proposition de résolution pour obtenir un vote à l’issue du débat parlementaire voulu par Emmanuel Macron.

Le gouvernement ne doit pas s’asseoir sur l’article 34 de la Constitution qui dispose que le Parlement fixe les règles concernant les garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques, soulignent les deux élus. Le rôle du Parlement n’est pas de papoter, mais d’assurer le contrôle du respect des libertés individuelles et publiques

L’application StopCovid doit permettre, si elle est déployée, à l’utilisateur d’être prévenu s’il a croisé une personne contaminée par le virus.

Le projet est lancé dans une course contre la montre, puisque l’application doit être prête avant le 11 mai, date prévue pour une sortie progressive du confinement.