Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Il faut sauver les moulins à eau d’Ile de France

J’ai interrogé ce matin lors des questions orales au Gouvernement, la Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur l’avenir des 20 000 moulins à eau menacés de disparition.

 

 

En effet, la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 entend assurer la « continuité écologique » des cours d’eau pour permettre la circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments.

Or, c’est précisément au nom de cette « continuité écologique » que 20 000 moulins à eau pourraient être détruits en France, dont 1 200 pour la seule région Ile-de-France. En effet, les propriétaires sont confrontés à un dilemme imposé par la loi :
– soit, ils détruisent sur fonds publics leurs moulins, considérés comme des obstacles transversaux rompant cette continuité,
– soit, ils se voient obligés de s’équiper en dispositifs de franchissement à des coûts exorbitants (passes à poissons ou rivière de contournement).

Cette menace suscite une vive émotion chez ces propriétaires de moulins mais aussi chez de nombreux citoyens et élus qui sont à leurs côtés.

Voilà plus de 1 000 ans que ces moulins sont implantés sur nos rivières sans préjudice pour la circulation des poissons et des sédiments. En dehors de leur indéniable valeur patrimoniale (le 3ème patrimoine bâti en France après les églises et les châteaux), les moulins à eau représentent aujourd’hui un fort vecteur d’identité territoriale et un modèle d’économie de proximité.

Au moment où la société est prête à remettre en cause ses schémas de production et de consommation, ils offrent aussi des perspectives très prometteuses en matière d’énergie alternative propre et d’agriculture durable.

J’ai demandé à Madame la Ministre de décréter un moratoire sur l’application des dispositions de la loi LEMA pour sauver les moulins auxquels les Français sont si attachés. Il est possible en effet de trouver un compromis raisonnable entre la protection de l’écosystème et la préservation de notre magnifique patrimoine hydraulique.

 

roue-moulin-nemours