Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

L’usage des caméras vidéo par les policiers municipaux et sapeurs-pompiers est une nécessité

L’expérimentation de l’usage des caméras mobiles par les forces de l’ordre municipales a pris fin le 3 juin dernier dans l’indifférence générale, sans qu’aucun cadre législatif n’ai été prévu par le Gouvernement, visiblement peu préoccupé de la situation !

Et pourtant, l’usage des caméras vidéo est devenu une nécessité alors que les insultes, outrages, agressions, ne font ainsi que croître.

390 communes ont tiré un bilan très positif de cette expérimentation, le port et l’usage très encadré des enregistrements permettant la plupart du temps de limiter les conflits, apportant également des preuves aux enquêteurs.

J’ai fait part cet après-midi de mon témoignage dans l’hémicycle, soulignant à la Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, la gravité des faits qui se sont produits la nuit de la fête nationale à Nemours à l’encontre de la police municipale. Le guet-apens tendu par une trentaine d’individus jetant des pierres, morceaux de parpaing et armés de bâtons, brisant des vitres et blessant des agents, est inadmissible et révoltant.

Cette proposition de loi pragmatique et pertinente déposé en urgence par le Sénateur Decool répond à une véritable nécessité.

J’ai conclu mes propos en renouvelant mon soutien aux métiers du service public, que ce soit de la protection, de la sécurité, de la défense ; ils incarnent des valeurs, l’esprit de la République.