Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Loi « École de la confiance »: il manque une vraie volonté pédagogique !

Le Projet de loi « l’Ecole de la confiance » n’aura pas obtenu mon suffrage lors du vote solennel cet après-midi.

Comme mes collègues, je n’ai pas souhaité octroyer un chèque en blanc au Gouvernement dans un domaine aussi important que celui de l’éducation.

Pour plusieurs raisons :

  • Il n’y pas de colonne vertébrale dans ce texte fourre-tout de 25 articles qui réforme aussi bien la maternelle que la formation des enseignants 
  • A des questions essentielles comme la prise en charge de la petite enfance, l’évaluation ou le besoin de proximité, ce texte apporte des réponses inadaptées, incomplètes voire contradictoires.

Il manque une vraie volonté pédagogique.

Et que dire de :

  • La suppression des termes « père » et « mère » dans les formulaires administratifs pour les remplacer par « Parent 1 » et « Parent 2 ».
    Une mesure idéologique qui déconstruit la réalité familiale.

Un des rares points positifs :LL’installation des drapeaux français et européens et l’affichage des paroles de l’hymne national dans les salles de classes grâce à un amendement âprement discuté d’Éric Ciotti !

Maigre consolation