Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Les belles paroles des dirigeants ne suffisent pas à lutter contre les effets du changement climatique

Je suis intervenue en Commission du Développement Durable et à l’Aménagement du Territoire, sur le rapport d’information coécrit par mes collègues Barbara Pompili et Jean-Marie Sermier. Je tenais à saluer l’action des agents de l’Office français de la Biodiversité qui font un travail remarquable sur le terrain.

Le rapport de mes collègues faisait état d’un mal être des agents depuis le début de l’année.

J’espère que la situation s’améliorera rapidement, tant il faut reconnaître leur mérite au quotidien à faire respecter l’ordre.

Cependant, leur mal-être interpelle puisqu’il y a une dissonance entre les ambitions affichées du Président de la République et la réalité du terrain lorsqu’il faut annoncer un budget à la hauteur des ambitions environnementales du pays. 

L’objectif d’une fusion était d’optimiser la prise de décision pour mettre en œuvre une politique claire au niveau local. C’est justement l’inverse qui est exposé ici en pointant la multiplication des « niveaux de décision ».

Multiplier les postes directionnels pour gonfler les égos ne fait pas partie de mes convictions. Les enjeux environnementaux méritent des actions plus judicieuses des pouvoirs publics. Les belles paroles des dirigeants ne suffisent pas à lutter contre les effets du changement climatique.

Retrouvez mon intervention dans cette vidéo: