Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

J’ai interrogé la Ministre des Sports sur l’opportunité d’une candidature de Fontainebleau pour les épreuves équestres des JO 2024

Ce matin lors d’un petit déjeuner organisé par Génération Entreprise, j’ai interrogé Laura Flessel, Ministre des sports sur l’organisation des JO 2024 et plus particulièrement sur la possibilité d’organiser les épreuves équestres à Fontainebleau.
Voici le texte de ma question :

Organiser les JO en 2024 est une opportunité formidable ; ces Jeux doivent être la cerise sur le gâteau de sept ans de transformations et de constructions de nouveaux équipements.

95 % des sites existent ou seront temporaires comme par exemple Versailles, haut lieu de prestige certes, mais où tout est à bâtir pour accueillir les épreuves de sports équestres.

Le budget présenté par la France sera, selon le Président du Comité d’organisation, un modèle de sobriété et de transparence.

Les 1,5Mds€ d’argent public devront en priorité financer des infrastructures qui serviront durablement aux pratiquants des territoires de l’Ile de France. Il ne doit y avoir de dépenses inutiles.

D’autres sites aussi prestigieux que Versailles, équipés de structures existantes, rompus aux compétitions internationales, sont en mesure de présenter un intérêt de grande qualité.

Je pense à Fontainebleau, terre de champions olympiques d’équitation, son château et au Grand Parquet qui avait accueilli 100 000 spectateurs lors des épreuves de remplacement des JO de Moscou.

Madame la Ministre, un site de renommée comme Fontainebleau accompagné par des aménagements financièrement raisonnés où chaque euro serait bien utilisé et profitable à long terme à toute une filière, constitue une chance à saisir.

C’est le message que les élus de l’agglomération du pays de Fontainebleau, la Fédération française d’équitation par la voix de son Président Serge Lecomte, souhaite vous transmettre et ils remettront très prochainement une étude de faisabilité au Comité d’organisation.