Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Il faut réprimer avec fermeté les actes criminels comme ceux de Chanteloup les Vignes.

A la suite des violences urbaines survenues à Chanteloup-les-Vignes où des policiers ont été attaqués au cours de leurs interventions et des pompiers pris pour cible, j’ai interpellé le Premier ministre puisque nous avons été nombreux à être particulièrement choqués par la légèreté de ses propos. Quand des policiers sont caillassés et violemment attaqués au mortier d’artifice, quand un bâtiment culturel de la ville est incendié, il ne s’agit pas d’agissements d’une petite bande d’imbéciles irresponsables comme le Premier ministre les a qualifiés, mais d’actes criminel qu’il faut réprimer avec fermeté. Les mots ont un sens et ceux du Premier ministre ont donné l’impression de minimiser ou de banaliser les faits.

Retrouvez ma question au Premier ministre:

https://dai.ly/x7nwbn7