Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Renforcer et développer le sport au travers de son rôle en matière de santé Publique

Loin de se résumer à quelques résultats de match en fin de journal télévisé et/ou dans la presse quotidienne, le sport est une réalité faite d’enjeux importants. Avec plus d’un français sur deux qui pratiquent et plus de 16 millions de licenciés, le sport apparaît d’abord comme un enjeu social très fort. Enjeu social, certes, mais pas seulement.

L’objet de la présente proposition de ma collègue Valérie BEAUVAIS, Députée de la Marne, que j’ai cosignée, est de renforcer et développer le sport au travers de son rôle en matière de santé Publique notamment en soutenant les entreprises qui facilitent et soutiennent l’activité sportive de leurs salariés.

Ainsi, il est proposé de créer un label sport-santé permettant d’identifier les entreprises qui mènent une politique en faveur du développement de la pratique du sport ainsi que de modifier les dispositions du code de la sécurité sociale de telle sorte que l’Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (URSSAF) ne remette pas en cause le régime fiscal et social de la mise à disposition gratuite aux salariés d’une salle de sports.

En effet, l’URSSAF considère que la mise à disposition d’un tel équipement constitue un avantage en nature et qu’à ce titre celui-ci doit être assujetti au recouvrement des cotisations sociales.

Afin de favoriser la pratique sportive et donc les effets bénéfiques du sport sur la santé, la présente proposition vise à modifier les dispositions du code de la sécurité sociale afin que ne soit pas considéré comme une rémunération, au sens de la détermination de l’assiette des cotisations sociales, l’avantage en nature fourni par l’employeur afin de favoriser la pratique sportive en entreprise et/ou au nom de l’entreprise.