Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

La Réforme de l’Etat au banc d’essai !

Une nouvelle fois, le Gouvernement sacrifie à la technique des ballons d’essai pour afficher son prétendu réformisme, avant de rétropédaler, faute d’avoir le courage d’engager les réformes indispensables pour le pays dont celle de l’Etat qui vient d’être dévoilée par le Premier ministre.

Si certaines pistes sont intéressantes (contractualisation accrue, mobilité, dématérialisation), force est de constater que leur mise en œuvre avait déjà été annoncée en février dernier et que rien ne s’est donc passé depuis !

Les Républicains n’ont pas attendu pour travailler sur ce sujet et formulé des propositions pour inverser la tendance sur les dépenses : des efforts essentiellement portés par la fonction publique (augmentation progressive du temps de travail, trois jours de carence comme dans le « privé » en cas d’arrêt maladie), les bénéficiaires de régimes spéciaux de retraite ou les résidents étrangers pour parvenir à économiser « 25 milliards d’euros » au bout de trois ans.

Autre piste à ne pas négliger : la « réduction du train de vie de l’État » qui pourrait s’opérer grâce à la rationalisation du parc immobilier et automobile ou des achats publics ainsi qu’à la digitalisation. 

Des propositions que je ne manquerai pas de défendre lors des débats sur ce texte qui s’engageront début 2019.