Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Energie: question au Gouvernement sur les compteurs Linky

CompteursJ’ai appelé l’attention de la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat sur le déploiement des compteurs électriques intelligents « Linky ». L’installation de ces compteurs communicants de nouvelle génération a commencé le 1er décembre 2015 et remplacera progressivement les 35 millions de compteurs français d’ici 2021. Ces compteurs « communicants » permettront, notamment, de relever les consommations à distance, sans l’intervention physique d’un technicien. La facture des consommateurs ne sera plus établie, périodiquement, sur une estimation, mais sur leur consommation réelle, ce qui mettra fin aux factures de rattrapage. Toutefois, seuls les volumes globaux d’énergie consommée, de façon différée et en kilowatt-heures (kWh) et non en euros, seront transmis aux abonnés. Pour suivre l’état de sa consommation en temps réel, il faudra adjoindre au compteur un « afficheur déporté ». Ce dispositif sera payant, sauf pour les 3,7 millions de consommateurs en situation de précarité qui bénéficient du tarif social de l’électricité (TPN), en vertu de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Or seul cet affichage déporté serait à même d’inciter les clients à faire des économies d’énergie, un « signal prix » étant beaucoup plus explicite qu’une somme de kilowatt-heures.

C’est pourquoi j’ai demandé à la Ministre d’étudier la possibilité de généraliser à tous les consommateurs le dispositif d’affichage déporté comme solution d’information en temps réel en kilowatt-heures et en euros.