Députée de la 2ème Circonscription de Seine et Marne
Ancien Maire de Nemours

Sud Seine-et-Marne, les grands oubliés de la Région Ile-de-France

Les parlementaires et les Communautés de communes se font entendre
Le Pacte Sud 77 que vient de proposer le Conseil Régional ne correspond pas aux attentes de notre territoire. Aux côtés des députés Valérie Lacroute et Yves Jego, les présidents de Communautés de communes du Sud 77 ont réagi.

Prevent Glass à Bagneaux-sur-Loing

Prevent Glass à Bagneaux-sur-Loing

Le pacte Sud 77 tel qu’il est proposé aujourd’hui semble être la confirmation du peu de cas que la Région Ile-de-France fait du Sud Seine-et-Marne.
Près de deux ans après la fin du GIP Sud77, les Communautés de communes du Sud Seine-et-Marne s’apprêtent à s’associer à nouveau dans un Pacte pour l’Emploi, la Formation et le Développement Économique, proposé dans le cadre d’une contractualisation triennale.
A la veille du vote par les assemblées territoriales, le premier budget prévisionnel appelle de vives interrogations et inquiétudes de la part d’une très grande majorité des élus du Sud Seine-et-Marne.
En effet, avec un abondement régional limité à 13,7% du budget, soit moins de 12€ / habitant, alors que celui-ci s’établit en moyenne à 48,8%, soit 56€ / habitant, sur la quinzaine de pactes signés en lle-de-France, le Sud 77 est, et de très loin, le territoire sur lequel la Région sera la moins mobilisée.
Pire encore, si l’on met de côté l’usine de méthanisation Equimeth, qui représente à elle seule 60% de l’enveloppe, et l’extension du site Depolia, deux structures d’ailleurs accompagnées au titre du plan régional d’élimination des déchets, et donc sur des lignes budgétaires autres que l’emploi, la formation et le développement économique, l’abondement de la Région lle de France s’établit alors à 5,80€ / habitant ; soit 6 fois moins pour le sud77 que pour Paris, 11 fois moins que pour Sénart-Melun, 40 fois moins que la CA d’Argenteuil-Bezons !
Pourtant, ce Pacte semblait riche de promesses. La Région lle de France n’annonce-t-elle pas sur son site internet : «La Région lle-de-France mène au travers des Pactes pour l’emploi, une stratégie d’égalité territoriale ».
Notre territoire, qui vit encore au quotidien le traumatisme provoqué par les fermetures des entreprises ABB, Kuhn-Nodet, Nina Ricci, SKF, Thomson Videoglass, et dernièrement Prevent avec ses 220 salariés, aurait-il donc connu une prospérité insolente ces dernières années pour ne bénéficier aujourd’hui que d’un accompagnement allégé ?
Une nouvelle fois, notre secteur est loin d’être l’égal des autres territoires et rien dans les outils du Pacte Sud77 ne donne une quelconque chance de réduire notre retard.
Pour toutes ces raisons, les Communautés de communes saisissent le Président de la Région pour que le sud Seine-et-Marne ne soit plus le grand oublié de la Région Ile-de-France.
Signataires : Le sénateur Jean-Jacques Hyest et les Communautés de communes suivantes : Terres du Gâtinais – Pays de Fontainebleau – Pays de Seine – CC des 2 fleuves – Pays de Nemours – Moret Seine & Loing – Bocage du Gâtinais – Entre Seine et Forêt